IMAGINONS UNE ÉDUCATION FÉMINISTE

A quoi ressemblerait une éducation féministe ? Ici, on parle apprentissages, transmission, éducation continue…Alors, à vos idées ! Et n’oubliez pas : vous êtes légitimes !

S’abonner
Me notifier
guest
18 Propositions
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
MLaure

On veut la parité dans les auteurices étudiés à l’école !

Tatiana

Repenser les programmes d’histoire pour qu’y soit détaillée la place des femmes dans chaque époque étudiée. Mettre en avant les femmes qui ont joué des rôles importants.

Celeste

Des cours d’argumentations, d’opinions sur ce qui existe en “dehors” des écoles. Analyser la musique, les films que les jeunes vont voir pour qu’il y ait toujours l’oeil critique et ne pas tomber dans les pièges que le patriarcat nous tend.

Fernandez

Des heures dédiées au sexisme dès l’école primaire en adaptant les discours mais pour sensibiliser au sexisme mais aussi aux autres violences/discriminations. Pour que l’emc est enfin un sens.

Mona

Est-ce que vous pourriez m’expliquer ce qu’est l’EMC svp ?

Marie

*Enseignement Moral et Civique ?

marianne

oui !

Michèle

Apprendre aux enfants l’empathie (développant l’ouverture d’esprit, la bienveillance, la compréhension, l’entraide,…) et le respect de son corps et de celui de ses camarades (consentement).

Lroy

Qu’on évoque le clitoris en cours de svt !! (Et aussi les personnes intersexes)

marianne

En le décrivant avec précision dans son entièreté !

Julie Almd

Revoir la formation des enseignants et intervenants scolaires ainsi que les programmes scolaires. Inclure dans l Histoire enseignée le rôle des femmes , sans l occulter ou le minimiser.
Avoir une Éducation nationale plus inclusive qui ne chercherait plus a formater les enfants et a stigmatiser les mauvais eleves. Plus de temps d activité physique pour que les enfants /jeunes se dépensent car en lien avec le développement cérébral et santé mentale également. Fin des orientations scolaires et professionnelles genrées.

Ninon

Pour des vrais cours d’éducation AUX sexualitéS. Dans un monde idéal, ils mettraient l’accent sur le plaisir et le consentement joyeux et entier pour mieux lutter contre les violences sexuelles et contre-carrer l’influence de la (pédo-)pornographie. Ce serait aussi le moment d’évoquer avec les jeunes tout ce qui est “revenge porn” et autres divulgations d’images sexuelles sur les réseaux sociaux sans l’accord de la personne qui y figure.

Sue

Dans une école de Vigo, en Espagne, les garçons doivent suivre des cours de ménage. On fait pareil ici ?

Last edited 4 jours il y a by Sue
Maelle

Faire des interventions sur les violences faites au femmes, à la même manière que celles qui existent pour la sécurité routière

Yuna

– Une education à là non-violence avec au cœur l’éducation au consentement dès l’école maternelle (qu’il serait bon de renommer en « cours premier » ou « école fondamentale » « école infantile » ou je ne sais quoi qui ne renverrai pas à la « maternité » etc)
– revalorisation du salaire des enseignant.e.s
– retour à une formation longue, rémunérée des futur.e.s profs, une formation de qualité durant laquelle de véritables cours de sociologie, philo, psycho seraient donnés permettant de comprendre les enjeux et lutter contre les stéréotypes de genre, classe, race à la fois pour un enseignement féministe, antiraciste et surtout afin que les enseignant.e.s ni ne reproduisent et ni ne véhiculent elleux mêmes des stéréotypes et comportement sexistes/racistes/lgbphobes dans leur pratique.
– une formation continue et des analyses de pratiques régulières avec notamment comme spectre de lecture la lutte contre le sexisme, le racisme, les lgbtqphobies …
– refonte des programmes et des ouvrages conseillés (manuels, albums etc.).

Skrodzki

– Plus de références féminines (et non exclusivement hetero cis -blanche) dans l’ensemble des cours proposé que ce soit en histoire ou en art etc.

– des protections hygiéniques gratuites dans les écoles et des modèles non dangereux pour les femmes / plus écolotiques que les grandes marques actuelles

– des formations sur les enjeux féministe actuel : les grands mouvements féministes, qu’est ce que la culture du viol, apprendre aux garçons leur rôle la dedans etc.

– des cours de sports plus inclusifs moins genrés

– des aménagements de cours de récréation non genrée et moins stérile (arrêter les grandes plateformes de bétons pour les enfants)

– des cours d’empathies

– des formations notamment pour les femmes en études supérieures sur la négociation de salaire, la confiance en soi, les bases d’un bon oral etc.

Skrodzki

Des meilleurs cours d’éducation sexuelle non seulement sur les risque et la protection mais également sur le plaisir et notamment des femmes avec le clitoris etc.

Marie

Vraie éducation sexuelle ! Pas seulement hétéro-cis-centrées, pas seulement “mettez une capotes ”
Education au consentement et à la conscience de son corps dès le plus jeune âge et évolutif avec l’âge (apprendre que dire non n’est pas quelque chose de mal ou de négatif pour les plus petit.e.s)